Quand lance-t-on le traitement ? C’est à un jour près, la preuve la semaine dernière on pensait lancer le traitement la semaine suivante, mais la nature est allée plus vite qu’on ne le pensait et finalement nous venons de faire le tour du domaine avec le chef de culture et il faut traiter dès demain !

 

Comment savoir qu’il faut traiter : au moins 5-6 feuilles étalées et 2 grappes doivent être apparentes. C’est bien le cas aujourd’hui.

 

petites grappes...

 

Le traitement qui va être appliqué demain est différent de celui de la semaine dernière qui était contre l’excoriose. Il s’agit d’un traitement préventif, bio bien sûr, composé de soufre (contre l’oïdium) et de cuivre (contre le mildiou).
Les semaines à venir et surtout la météo sont primordiales pour le domaine  !

C’est une période pendant laquelle les grappes se forment et tout gel, trop de pluie, de vent fragilisent la vigne et peuvent leur apporter des maladies.